Entretiens de médiation

En cas de conflit, ouvert ou non, une médiation peut toujours être envisagée, même si l’on pense que « l’autre » ne viendra pas, même si le conflit est très ancien.

Ma formation de médiatrice familiale me permet de vous proposer des entretiens de médiation. Les dimensions psychologique et émotionnelles seront prises en compte.

Dans quels cas demander une médiation ?

– la famille doit se réorganiser en raison d’une mutation, d’une maladie, d’une séparation…

la communication est rompue entre les membres de la famille – parents et enfants, frères et soeurs… – ou sur le point de se rompre,

– la famille doit trouver des solutions pour faire face à une situation de dépendance : personne handicapée, personne âgée…

– un héritage fait remonter des rancœurs anciennes, l’indivision provoque des conflits…

Des entretiens de médiation peuvent être organisés pour aborder ensemble ces difficultés, même si elles sont anciennes.

La médiation est rarement demandée par l’ensemble des personnes impliquées dans le conflit. Un premier entretien permettra de faire le point et de discuter de la question : « comment faire venir l’autre ou les autres ».

L’objectif de la médiation est de permettre à chacun d’expliquer ce qui est difficile voire impossible pour lui dans la situation, en présence du médiateur qui organise les échanges. Les participants sont invités à chercher ensemble les solutions les mieux adaptées en tenant compte de ce qui compte pour chacun et des contraintes avec lesquelles ils doivent composer.

Le travail de médiation aide à clarifier les difficultés, permet à chacun de comprendre ce qui se passe pour lui et de s’exprimer. Il amène à imaginer des solutions nouvelles, à changer sa manière de voir les choses.